Le Projet Bassi Bonga

November 28th, 2011

La Caravane de lutte contre l’excision et les violences faites aux femmes – Publié dans AFRIK HEUR, le 22 novembre 2011.

Le projet de la caravane Halte à l’excision et aux violences faites aux femmes est un concept artistique original qui met en interactivité le public, les artistes et les spécialistes des Mutilations Génitales Féminines (MGF) et des violences faites aux femmes … //

… L’APPEL DE KAYA:  

Les mutilations génitales féminines sont une grave violation des droits fondamentaux garantis par la Constitution. La suppression de cette pratique odieuse et discriminatoire est un impératif pour l’amélioration de la santé maternelle, la promotion de l’égalité des sexes et la réduction de la mortalité infantile. J’invite les populations du Burkina Faso à opérer de véritables changements de mentalités et à se libérer des pesanteurs et des traditions avilissantes pour la femme.

Les mutilations génitales féminines compromettent l’avenir de la femme et hypothèquent du même coup, notre marche vers un développement humain durable. Les raisons évoquées pour cette pratique traditionnelle néfaste sont infondées au regard des résultats des recherches scientifiques, et de l’absence de sa prescription dans les Saintes écritures. Il apparait urgent de nous mobiliser afin d’agir pour conférer à la femme toute sa dignité (…).

A cet effet, je lance un appel à la mobilisation de tous afin de parvenir à la Tolérance Zéro aux mutilations génitales féminines d’ici à 2015. J’invite particulièrement le Gouvernement, l’ensemble des institutions républicaines, les collectivités locales, les ONG, la classe politique, la société civile, les opérateurs économiques, les producteurs et productrices du monde rural, les artistes, les hommes de culture, les associations de jeunes, de femmes, les militaires et paramilitaires, les communautés religieuses et coutumières, bref, le peuple burkinabè tout entier à s’impliquer activement dans cette lutte en vue d’enrayer la pratique de l’excision dans notre pays.

Les mesures et objectifs suivants s’inscrivent comme des priorités:

  • 1 – L’adoption et la mise en œuvre d’un Plan d’Action National 2009-2013 de promotion de l’élimination des mutilations génitales féminines. A ce titre, l’organisation et l’appropriation de la lutte contre ce phénomène par l’ensemble des populations burkinabè sont une exigence.
  • 2 – La réactivation de la coopération transfrontalière en matière de lutte contre les mutilations génitales féminines.
  • 3 – La commémoration de la journée du 18 mai comme journée nationale de lutte contre la pratique de l’excision. (…).

Je compte sur l’ensemble des citoyens et le soutien des amis du Burkina Faso pour débarrasser notre pays de toutes les formes de violences faites aux femmes, notamment les mutilations génitales féminines qui constituent un véritable frein au développement harmonieux de notre société. Il est temps d’agir et chacun peut faire quelque chose.

LE PORTEUR DU PROJET: … (le long texte en entier).

Lien:

Fleur du désert, le combat de Waris Dirie contre l’excision au cinéma, publié dans France TV/culturebox, le 6 mars 2010: Riki “Garfunkel” Lindhome and Kate “Oates” Micucci sing about the Occupy Wall Street movement. Shot by Raul Fernandez.

Comments are closed.